La Sicile, bienvenue en terre inconnue

J’avais déjà mis les pieds l’an passe en Sicile : Catane, Syracuse ou Taormina… J’avais visité des villes plus classiques et touristiques avec le sentiment que la Sicile était une terre à explorer !

Cette fois-ci direction Trapani et les îles Egades beaucoup moins touristiques que ses voisines, les îles éoliennes.

Trapani

Cette ville côtière ne mérite pas qu’on s’y attarde plus que 2 jours. Néanmoins, elle offre bien des avantages : centre-ville historique tout mignon, et des bars où l’on peut savourer un Spritz les pieds (presque) dans l’eau ! Au menu, une gastronomie très différente de celle que l’on connaît en Italie ! Bord de mer oblige, la spécialité c’est le poisson et non la traditionnelle pizza !

Une ville idéale véritable point de départ pour ensuite se prélasser sur les îles Egades.
Trapani

Marettimo

Première île de notre séjour, c’est également la plus éloignée et la moins peuplée ! Deux/trois restaurants, quelques cafés à peine.. Bref, un endroit parfait pour recharger les batteries et prendre son temps !

Le + ? Une seule partie de l’île est habitée, mais il faut marcher à travers la montagne pour accéder à des criques…. Et je vous le dis : ça vaut le détour ! Tout comme la vue du haut de l’ancienne prison. Les plus réticents à la marche pourront néanmoins profiter de bateaux pour faire des excusions !

Carnet d’adresses :

Où boire un verre ? Caffè Tramontana, où l’aperitivo vaut le coup en rentrant de la plage !

Où manger ? Trattoria Il Veliero  :22 Corso Umberto. Cette adresse cachée vaut le détour : une vue en hauteur sur la mer, magnifique encore plus au coucher du soleil ! Petits prix à la clé, comptez 30€ pour un repas pour deux, vin inclus !

Où dormir ? Le B&B Mare E Timo propose des chambres simples à deux pas du port.

Marettimo

Favignana

C’est le poumon économique des Îles Egades. Et après le calme de Marettimo ça peut surprendre ! Cette île est plus grande et beaucoup plus touristique. Mais une fois les vélos loués (pour 5€ par jour), c’est un bonheur de chercher les criques un peu désertes !

À voir absolument : Cala Rossa. Ce spot baignade et son eau turquoise… On se croirait aux Caraïbes ! (Oui, rien que ça !)

Les bonnes adresses : à Favignana, il y a de tout ! Quelques adresses sont plus cotées et donc plus chères, mais globalement autour de l’Église vous devriez trouver votre bonheur ! S’il vous reste de la place après l’aperitivo et ses buffets gigantesques à volonté !

Où dormir ? La Toretta. Etablissement familial et un accueil adorable ! Des petits appartements bien équipés à quelques centaines de mètres de la mer.

Favignana

Palerme

Après les îles, direction Palerme pour une seule journée ! Un tour de la ville un peu en quatrième vitesse sous une chaleur (un peu) écrasante !

En revanche, dès la nuit les températures baissent et il est agréable de chercher des petits restos et des petits bars où sortir ! Rendez-vous dans le coin de Kalsa et Vucciera… ces deux quartiers qui se jouxtent proposent des petites places avec de belles terrasses ! Il faut parfois s’armer de patience pour trouver une place…

Palerme

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s