Le 153, le nouveau bar à cocktails

Un bar à trois étages et 3 ambiances avec des cocktails à tomber par terre ? On file direct tester cette nouvelle adresse installée au coeur de Paris.

Pourquoi on y va ? Pour tester ce concept : un bar à trois étages avec une ambiance différente selon l’endroit où on se trouve, on ne peut qu’être intriguée ! Au sous-sol, expositions, conférences ou spectacles d’impros rythment l’espace… Au rez-de-chaussée, tables hautes et tapas, on commande un verre. Mais si vous voulez un cocktail, c’est à l’étage que ça se passe. Et derrière le comptoir, le bartender a mis au point des créations originales. Verdict : on adore ! En revanche, on regrette le prix : 14€ pour un cocktail, ça fait un peu mal au porte-monnaie, et la présentation. Les cocktails sont servis dans des verres tout simples sans finition comme ça peut l’être dans les autres bars à cocktails !

153 bis

Pourquoi on y retournera ? En revanche, l’ambiance et le côté « boudoir » de l’étage avec du mobilier chiné permet de suite de se sentir dans une atmosphère « cocooning » agréable… Les tables sont espacées et avec cette hauteur sous plafond, c’est appréciable de ne pas être collés les uns aux autres ! Le 153 organise des évènements qui donne envie de revenir : découverte des épices avec un chef indien, massage le jeudi soir, vide-dressing… Suivez le programme !

153

Entendu dans la soirée : « C’était avant le showroom d’un designer luminaire… »

C’est où ?  Le 153. 153 rue Saint Martin, Paris 3ème. M° Rambuteau / Arts et métiers. Ouvert

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s