En finir avec Hugh Grant, une bonne comédie

Le pitch : Françoise, une cinquantenaire célibataire voit sa vie chamboulée avec l’arrivée de Cloé, sa nouvelle colocataire et croqueuse d’hommes. Sur les conseils de la jeune fille, Françoise franchit un cap et s’inscrit sur un site de rencontres et fait la connaissance de Gaspard aka « Hugh Grant », une jeune homme d’une vingtaine d’années plus jeune qu’elle… Est-il si amoureux que ça ? A l’aide de Cloé, Françoise tentera de vérifier la sincérité des sentiments du jeune homme.

hugh2

Pourquoi on aime :  On craque pour ce trio d’acteurs aussi bons les uns que les autres. On aime la légèreté de cette comédie qui en même temps amène le spectateur à se poser quelques questions. Derrière ce « jeu » de l’amour se dévoile aussi une critique sociétale.
D’un côté, l’image peu acceptable au quotidien d’une femme d’âge mûr avec un homme beaucoup plus jeune qu’elle comme se questionne tout au long de la pièce Françoise « Mais que va dire ta mère ? »
Et de l’autre, celle de la jeune génération à l’instar de Cloé qui ne jure que par les rencontres virtuelles et d’un soir…
En somme, une bonne comédie rafraîchissante et intergénérationnelle…
hugh1

 

En finir avec Hugh Grant, une pièce d’Emmanuelle Michelet

Avec Catherine Hosmalin, Tom Dingler et Lubna Gourion.

Au théâtre des Mathurins 

Du mercredi au samedi à 19h et en matinée le dimanche à 15h jusqu’au 31 décembre.

A partir de 17€ sur billetreduc

36 rue des Mathurins, Paris 8. M° Saint-Lazare, Madeleine ou Havre-Caumartin

Un dimanche à la REcyclerie

Bonne nouvelle ! Dimanche rime avec atelier.

De 17h30 à 19h30. Venez créer un bel headband pour les fêtes. Du tulle, des paillettes, du doré… Il y en aura pour tous les goûts. Il reste peu de places. L’atelier coûte 8€.

141221-Headband-de-fêtes

Pour réserver, c’est par ici : danceandtricotleblog@gmail.com. Hâte de vous voir ce week-end !

Ho Ho Ho Christmas Festival

En octobre, on vous avait conseillé de vous rendre au Bon Appétit, le Street Food Festival. Ce samedi, l’association Les Gavroches remet le couvert au Glazart et fait son « Ho Ho Ho Christmas Festival ». Après le succès de leur premier Street Food, on ne pouvait pas ne pas vous en parler !

Pourquoi on y va ? Street food, marché de Noël, DJ’s sets. C’est le moment de déambuler au Glazart en buvant du vin chaud et en dégustant un bout de tartiflette. Pour les retardataires, c’est l’occasion aussi de faire vos cadeaux de Noël en chinant auprès de jeunes créateurs. Bon plan on a dit non ?

ho-ho-ho-christmas-festival_Fotor

C’est où ? Ho Ho Ho Christmas Festival.  De 12h à 22h. Entrée libre. Le Glazart, 7/15 avenue Porte de la Villette. M°Porte de la Villette.

Chewing Girls, les photos à découvrir

Samedi dernier, on a eu la chance de découvrir le travail de Clémence Veilhan lors du vernissage de l’exposition.

Pourquoi on aime ? Les trois séries présentées dans cette galerie sont toutes très intéressantes.  D’un côté, les photos de Chewing-Girls : 50 filles en Lolita posent nues en faisant une bulle de chewing-gum. D’un autre, la série « Je n’ai jamais été une petite fille ». L’artiste a demandé à 38 femmes de venir poser dans sa robe de petite fille, seule trace de son enfance.  Mais clairement c’est son travail sur les clichés de sa vie qui nous a le plus plu. Clémence Veilhan s’est replongée dans 24 moments marquants de sa vie, qu’elle illustre accompagnées de « phrases -clés ». On ne vous en dit pas plus mais on vous conseille de vous y rendre !

expo_Fotor ok

C’est où  ? Galerie Laure Roynette. 20 rue Thorigny. Paris 3e. M° Saint-Paul. Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous. Jusqu’au 20 janvier 2015.

Tourista, le bouquin de l’hiver

Je me suis retrouvée avec ce livre dans les mains sans trop savoir si je devais l’ouvrir ou pas… Et bien m’en a pris d’être curieuse… Derrière ce guide humoristique, Giulio Callegari et Marie Misset qui ont sévi ensemble sur Radio Nova.

Pourquoi on le lit ? Pour la couv’ chaussettes dans sandalettes, on ne pouvait qu’aimer . Et puis l’accroche (« Découvrez 25 pays comme vous ne les avez jamais vus) promettait bien des merveilles .

Pourquoi on aime ? Parce que c’est drôle ! Et les premières pages savourées dans le métro m’ont tellement fait sourire que ma voisine n’a pas pu s’empêcher de me demander le nom de ce livre ! C’est décalé et les clichés sont soigneusement choisis. (Mais non, on a JAMAIS d’à priori en voyageant !)

tourista

C’est pour qui ? Pour tous ceux qui aiment se marrer (tout le monde non ?)… Attention, on vous déconseille toutefois de remplacer votre guide du routard par celui-là !

Pas encore convaincu ? Extraits !
« Au Québec, on a que deux solutions pour s’en sortir: être chanteur ou alors chanteuse. »

« Mensonge norvégien : Le pays s’autoproclame « Le pays aux 500 000 lacs ». Comme ça. Genre quelqu’un a déjà compté. Et bien sûr, ils en ont pile poil 500 000. »

« La Corée du Sud compte 6 900 habitants. S’ils ont l’air d’être 50 millions comme le disentles chiffres officiels, c’est simplement à cause de leur physique répétitif ».

Tourista, le monde vu par les Français de Giulio Callegari, Marie Misset, Lorenzo Callegari. 12€50  (éditions J’ai lu)

 

Vide-dressing des blogueuses

Aujourd’hui, on a un bon plan pour vous : déjà testé et approuvé, le vide-dressing de blogueuses !

Pourquoi on y va ? Parce que si vous comme moi vous ne suivez pas les blogueuses mode, mais si vous comme moi vous êtes adeptes des bons plans fringues, alors mettez vos baskets et rendez-vous au Café de la presse.

Lors de la précédente édition, j’ai dégotté des baskets « Energy Boost » d’Adidas, neuves (40€ au lieu de 160€) et un petit sac à 10 € qui fait des envieuses à chaque soirée… Ai-je encore besoin de vous convaincre ? Vous l’aurez compris, ça vaut VRAIMENT le coup !

Vide dressing

Conseils : Mieux vaut arriver tôt, parce que c’est vite la jungle (oui, oui), les meilleures pièces partent dès l’ouverture, enfin pensez à prendre du liquide !

C’est où ? Café de la presse, 36 boulevard de Bastille. Paris 12ème. M°Bastille. De 11h à 17h.

Rendez-vous à l’Escabeau

Non, ce n’est pas une nouvelle adresse où bruncher… Ce dimanche, je vous entraîne à l’Escabeau by marie france.

Pourquoi on y va ? Parce que quand un magazine qu’on affectionne tout particulièrement ouvre un concept store, on se dit que c’est forcément une bonne idée. 500m2 de bonnes idées et de nouveaux talents à dénicher et trois étages où déambuler et flâner, comment résister ? En bonus, le mobilier vintage qui habille l’espace est à vendre, on est fan du concept !

Iescabeau 4

Pourquoi on y retournera ? Parce qu’on a repéré quelques marques bien sympas… Et qu’on a beau essayer de chasser cette mauvaise manie : faire du shopping ! Et à l’approche de Noël, on devrait dégotter quelques cadeaux originaux ! Les créateurs devraient également se succéder pendant ce mois et demi. On attend déjà les dates de la marque de headband Maison Guillemette !  Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

escabeau 5

C’est où ? L’Escabeau, 12 rue de Louvois, Paris 2e. M° Quatre Septembre. Du 15 novembre au 30 décembre / Du lundi au samedi de 12h à 20h et les dimanches 7, 14 et 21 décembre de 12h à 20h.

The Affair, la série à mater cet hiver

Une série Showtime… C’est forcément une bonne idée non ?

Le pitch : Noah part en vacances avec femme et enfants sur l’île de ses beaux-parents. Une fois arrivé sur place, son regard croise celui d’Alison. Une irrésistible attirance les entraîne dans une relation extra-conjugale.

Pourquoi on aime ? Parce que la série est drôlement bien ficelée. Chaque épisode alterne les deux points de vue : celui d’Alison et celui de Noah. Certains passages du récit adoptent leurs deux visions, la réalité se mêlant aux ressentis, aux souvenirs, aux perceptions… Pour les jolies performances de ces deux acteurs aperçus au ciné chacun cette année : « Dans l’ombre de Mary » pour elle et pour lui plus récemment dans « Pride ».

C’est pour qui ? Pour ceux qui aiment bien les séries un brin psychologiques, mais aussi pour les séries aux longs épisodes, qui ressemblent à des mini-films. Bref, une bonne série avec des acteurs de taille.

Allez zou, vous avez déjà raté 4 épisodes !

 

Un dimanche au ciné : Vie Sauvage

Un fait divers captivant + une actrice captivante Céline Sallette = film de la semaine non ?

Le pitch : Nora, Paco et leur deux enfants vivent comme des nomades. Lassée de cette vie les pieds dans la boue, Nora retourne vivre chez ses parents. La justice lui donne raison et elle obtient la garde des petits. Paco les prend en vacances et ne les ramène pas la semaine suivante. Commencent alors 11 ans de cavale au milieu de la nature.

Pourquoi on aime ? Pour le traitement de ce fait divers : la force de Cédric Kahn est de prendre partie ni pour la mère ni pour le père. C’est avant tout une histoire de robinson crusoé des temps modernes, mais aussi l’histoire d’un père qui a choisi d’offrir à ses enfants une vie moins « conformiste » et de défier la loi. A noter, la performance de Matthieu Kassovitz, bluffant de vérité en père courage.

C’est pour qui ? Pour les amoureux de la nature (les paysages sont incroyables) mais aussi les amoureux du cinéma français.

Vie sauvage de Cédric Kahn avec Matthieu Kassovitz et Céline Sallette. Sortie le 29 octobre, 1h47.

Un dimanche au ciné : Bande de filles

Et ben le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on l’a attendu ce « Bande de filles » ! Et comme on s’impatientait, on y a couru dès la semaine de la sortie.

Le pitch : Meriem, une jeune ado de 16 ans grandit en banlieue : l’école, la rue, son quartier tout est synonyme d’interdits. Jusqu’à sa rencontre avec trois filles libres. Commence alors un apprentissage entre bagarre, virées à Paris et danse sur Rihanna.

Pourquoi on aime ? Dès les premières secondes déjà, c’est la BO du film qui nous marque. Signée par l’excellent musicien Para One, elle donne un véritable rythme au film. Dès les premières minutes, c’est Karidja Touré qui nous marque. La toute jeune comédienne qui fait ici ses premiers pas au cinéma crève l’écran. Et puis, on a envie de déclarer notre flamme à Céline Sciamma, la réalisatrice, qui filme comme personne l’adolescence. Véritable film initiatique à la fois beau et cru, « Bande de filles »  est un bijou !

C’est pour qui ? On a presque envie de dire pour votre bande de copines ?

Bande de filles de Céline Sciamma avec Karidja Touré. Sortie le  22 octobre / 1H52