Mio Posto, la nouvelle cantine italienne

Mozza, caponata et pizza… voilà ce qu’il vous attend (entre autres) chez Mio Posto…

Pourquoi on aime ? Après Il Posto, niché sur les hauteurs de Belleville, l’équipe de cet italien récidive et s’installe en plein cœur du 11ème, dans l’ancien gigantesque Manger. C’est grand donc, mais pas bruyant pour autant.

Au menu, un large de pizzas cuites dans un four directement importé depuis Naples ou encore des pastas fabriquées sur place… Le tout servi dans des assiettes colorées et dépareillées, on aime !

Et pour les becs sucrés, ne manquez pas le tiramisu en dessert !

mio-posto-1

Pourquoi on y retournera ? Le mardi, il y a aperitivo de 18h à 21h, cocktails maison et buffet made in Italy… Oui, on ne peut pas manquer le prochain, on est bien d’accord.

mio-posto-2

Entendu dans la soirée : l’accent italien de notre serveur, comme un air de vacances le temps d’un dîner !

Mio Posto, 24 rue Keller, Paris 11ème. M° Bastille ou Voltaire. Ouvert tous les jours de 12h à 15h et de 18h à 1h. Pizzas à partir de 11€, tiramisu 7€50

 

Muscovado, la cantine ricaine de Bastille

Direction la nouvelle cantine de Bastille !

Pourquoi on y va ? Il y a de quoi être surpris quand on pousse la porte de Muscavado… Alors que son nom est celui d’un sucre provenant des Philippines, cette nouvelle cantine a des allures de coffee shop à la sauce américaine. On entend de l’anglais en cuisine et sur la carte, les plats font une large place au breakfast entre le granola et les fameux avocado toats.

muscovado-1

Pourquoi on y retournera ? On ne va se mentir, inutile d’entraîner votre moitié, qui risque d’avoir un poil faim en sortant… Les portions sont légères, en somme parfait pour un déj entre filles. Oeufs bénédicte, sandwich veggie, burrito et desserts maison… Tout donne envie ! Côté prix, comptez une dizaine d’euros pour un plat.

muscovado-2

Entendu pendant le repas : « C’est dommage, j’aurais bien goûter aussi les avocado toasts »

C’est où ? Muscovado, 1 rue Sedaine, Paris 11. M° Bastille ou Bréguet-Sabin. Du mercredi au vendredi de 8h à 18h. Brunch le week-end de 10h à 17h.

Tago Mago, la cantine où écouter des vinyles

A la recherche d’un nouveau spot où flâner, boire des cafés et écouter des vinyles ? Direction Tago Mago, la nouvelle cantine du 10ème.

Pourquoi on y va ? Parce qu’écouter de la bonne musique en mangeant bon dans une ambiance cool, c’est un peu tout ce qu’on aime ! Au menu le midi, des burgers à petits prix (avec du bon pain de la boulangerie Liberté !) servis avec de la salade. Le soir, place à l’assiette avec une assiette de tapas et un spritz (ou autre chose…) pour 7€.

tago mago 2

Pourquoi on y retournera ? On aime la formule du midi à moins de 11€ pour un burger et une boisson, la version veggie et vegan du menu et la musique au choix ! Comme ça vient d’ouvrir, des nouveautés devront voir le jour rapidement et le brunch est à mon avis à tester !

Tago mago 1

Entendu dans la soirée : « Je suis un ancien disquaire, mon associé vient de la restauration… » (on valide le combo !)

C’est où ? Tago MAgo, 6 rue Lucien Sampaix, Paris 10ème. M° Jacques Bonsergent. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 23h et le dimanche de 11h à 18h.

Shiso Burger, le burger made in Japan

Il est vrai que traverser la Seine, ce n’est pas ma spécialité, mais intriguée par le burger version japonaise, ça vaut le coup de tester !

Pourquoi on y va ? Vous avez un penchant pour les burgers mais aussi pour la cuisine asiatique ? C’est donc l’adresse qu’il vous faut ! Au menu donc des burgers mais aussi des frites de patates douces, du coleslaw et des bons cocktails avec ou sans alcool !

shiso 1

Pourquoi on y retournera ? Bon, on avoue, il va falloir retraverser la Seine… Mais le concept de ce snack version ++ nous a tout de même séduit ! Dans l’assiette, c’est bon, bien présenté et très copieux !

Côté prix, Shiso Burger s’aligne sur les autres restos à burgers : comptez entre 9 à 12€ le burger sans les accompagnements. Les petits pains sont faits maison ! Une adresse qui vaut le coup d’être testée !

Avis aux veggies, vous avez même le choix entre deux burgers !

shiso2

Entendu dans la soirée : « Le shiso est une plante alimentaire utilisée dans la cuisine japonaise »

C’est où ? Shiso Burger, 21 Quai Saint-Michel, Paris 5ème, M°Saint-Michel. Ouvert tous les jours de 12h à 23h (jusqu’à 23h30 les vendredis et samedis).

Atelier Popeille, une nouvelle adresse dans le 1er

Et de 3 ! Après le marché St-Honoré et la rue de Charonne, l’Atelier Popeille vient d’ouvrir ses portes rue de la Grande Truanderie.

Pourquoi on y va ? A la recherche d’une adresse où dîner dans le quartier des Halles, on tombe sur l’Atelier Popeille. Avec sa grande terrasse et ses loupiotes, ce nouveau resto a des allures de ginguette !

Atelier popeille 2

Pourquoi on y retournera ? Parce que dan l’assiette, c’est bon ! Mention spéciale pour la burrata (et oui encore !) et pour l’originalité des plats  et leur présentation. C’est ultra-copieux ! Côté prix, c’est aussi raisonnable : comptez une quinzaine d’euros le plat. On craque pour la déco à l’intérieur et notamment la tapisserie… Jetez-y un coup par vous-même, je ne vous en dis pas plus !

atelier popeille 1

Entendu dans la soirée : « Oui, c’est tout nouveau, on a ouvert début juillet »

C’est où ? Atelier Popeille, 28 rue de la Grande Truanderie, Paris 1er. M°Etienne Marcel ou Les Halles. Ouvert tous les jours de 11h à 1h.

Tripletta, la pizza made in Belleville

Voisine des Triplettes, une bonne adresse déjà appréciée à son ouverture, rendez-vous pour tester pizza et burrata chez Tripletta.

Pourquoi on y va ? C’est tout nouveau tout beau et vous le savez déjà j’ai une passion pour la burrata (on ne se refait pas !).

tripletta 1

Pourquoi on y retournera ? Parce que dans l’assiette, tout est bon (et copieux), burrata servie avec de la pâte à pizza, margherita avec de la pâte épaisse comme on l’aime. On aime l’esprit paillote, les banquettes en similicuir, les chaises en formica et la verdure apparente. Côté addition, c’est raisonnable : comptez une douzaine d’euros la pizza !

tripletta 2

Entendu dans la soirée :  Ecrit sur le menu :  « La pizza, c’est la vie » (et en 1 minute, je me suis sentie enfin comprise.)

C’est où ? Tripletta, 88 boulevard de Belleville. Paris 20eme. M° Couronnes ou Belleville. Ouvert du lundi au dimanche de 10h à minuit.

Le jardin municipal, la planque éphémère du Marais

A la recherche d’un coin tranquille  et d’un bout de verdure dans Paris ? Courez au Jardin Municipal.

Pourquoi on y va ? C’est tout nouveau… et éphémère ! Dans le très bondé Marais, ce bar s’avère être un véritable havre de paix ! Planquée  dans une cour avec ses plantes vertes à gogo, cette  adresse a tout bon : être à l’abri des voitures dans une ambiance très cool.

Côté addition, comptez 27 euros la bouteille de rosé. Si vous êtes affamé, de salades, sandwichs et autres planches sont au menu…Avec des tarifs pour 2, 3 ou 4 personnes. Malin.

jardin municipal 1

Pourquoi on y retournera ? Au-delà de la cour (si vous arrivez à choper une place en terrasse !), il y a de la place à l’intérieur, décoré dans un esprit brocante… Le tout avec de la bonne musique. Qui dit mieux ? C’est ouvert jusqu’au 25 septembre, foncez-y !

jardin municipal 2

Entendu dans la soirée : A un serveur : « Vous êtes tous tellement sympas que j’ai l’impression de ne pas être à Paris » .

C’est où ? Le jardin municipal, 55/57 rue des francs bourgeois, Paris 3e. M° Saint-Paul ou Rambuteau. Ouvert du lundi au jeudi de 10h30 à minuit, les vendredi et samedi de 10h30 à 1h, le dimanche de midi à minuit.

Nous, la bonne adresse healthy du 9ème

Avec le retour de la chaleur, on rêve d’assiettes équilibrées et de produits frais !

Direction Nous dans le 9ème !

Pourquoi on y va ? A la recherche d’une bonne adresse entre filles, on est tombée sur cette petite perle. Au menu, des boulettes, des « nourritos », des « nourgers » en version veggie ou au choix poulet ou boeuf pour les carnivores ! Une fois dans l’assiette, on apprécie les légumes frais et de saison et le mélange de saveurs. Côté addition, c’est léger aussi : comptez environ 13-14€ le plat et c’est copieux  !

nous 1

Pourquoi on y retournera ? Clairement c’est une bonne adresse pour un diner entre filles ! Côté déco, c’est épuré et joli. Ambiance calme, idéal pour papoter autour d’un des bons cocktails maison.

nous 2

Entendu dans la soirée : « Tu as vu leurs desserts ? C’est dommage que l’on n’ait plus faim ! »

C’est où ? Nous, 8 rue de Châteaudun, Paris 9e. M° Cadet. Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30. Deuxième adresse rue de Paradis dans le 10e ouverte uniquement le midi et en semaine. http://www.nousrestaurant.fr/

Koko bistro japonais, la nouvelle adresse à Jaurès

Cette nouvelle adresse derrière le Mk2 vient tout juste d’ouvrir ses portes… Attention pépite !
Pourquoi on y va ? Le 19ème et son canal de l Ourcq décidément n’en finit plus de nous impressionner avec toutes les bonnes adresses qui fleurissent (comme Wanted…)

Cette fois ci c’est à deux pas du métro jaures juste derrière le mk2 quai de loire que ce bistro japonais vient de s’implanter. Terrasse, tapas chauds et froids et Spritz : on a déjà envie d’en faire notre QG !

kobo 1

Pourquoi on y retournera ? Personnel au top, dans l’assiette tout est bon : gyoza, aubergine frit, rolls veggie… Côté deco, banquette et cadres japonais au mur, et couleur jaune flashy pour la terrasse, ça donne envie de rester ! Bref foncez y ça vient d’ouvrir et l’adresse devrait être prise d’assaut dès les beaux jours !

kobo 2

Entendu dans la soirée : « On a également une autre adresse dans le Marais. »
C’est où ? Koko Bistro japonais, 14 quai de la Loire. Paris 19eme. M° Jaurès. Ouvert tous les jours de 12h à 23h30.

Le Petit Keller, la nouvelle cantine du 11ème

Kaori Endo, l’ancienne chef de Nanashi (une adresse déjà chroniquée ici et que j’adore !) vient tout juste d’ouvrir une nouvelle adresse : Le Petit Keller. On s’est donc empressée de tester cette nouvelle adresse pour une soirée entre copines.

Pourquoi on y va ? Visiblement, nous ne sommes pas les seules à avoir eu cette bonne idée, puisque l’endroit est pris d’assaut. On réussit à décrocher la dernière table de libre c’est plutôt bon signe. Cuisine ouverte, table en formica, long bar et déco épurée, c’est dans un lieu simple mais chaleureux que l’on dîne !

le petit keller 1

Pourquoi on y retournera ? Au menu, des petits plats à partager, un concept que j’aime tout particulièrement et qui permet de goûter plein de mets et de saveurs !

Houmous azuki, légumes du jour, asperges orange sanguine, citron et parmesan… Tout est bon, frais et super bien assaisonné ! Seul bémol, il vaut mieux avoir un appétit de moineau sinon l’addition peut vite grimper. Comptez entre 4 et 12€ les petits plats à partager, les grandes assiettes tournent elles autour de 15€.

le petit keller 2

Entendu dans la soirée : « C’était vraiment une tuerie ces asperges.. »

C’est où ? Le Petit Keller, 13 rue Keller. Paris 11ème. M° Ledru-Rollin / Bastille. Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 22h30.